Archive

Archive for juin 2011

Brancher un disque dur USB sur une Freebox V5 (avec formatage XFS)

juin 14, 2011 4 commentaires

Ce tutoriel est un condensé du post de tritium sur le forum Univers Freebox. La procédure explique comment formater un disque dur USB en vue de l’utiliser comme un disque additionnel pour Freebox V5. La méthode n’est pas aussi évidente que pour un disque USB classique puisqu’il est fortement recommandé d’effectuer un formatage en XFS (non disponible sous Windows ou Mac OS).

Ce format de fichier semble s’approcher du format natif de la Freebox V5. Contrairement au Fat 32, il permet de stocker des fichiers de plus de 4 Go. Le XFS évite également les problèmes de saccades à l’enregistrement qui peuvent être rencontrés avec certains autres modes de partitionnements.

1 ) Procurez-vous un disque dur USB ainsi qu’un CD vierge (vous devez posséder un graveur);

2 ) Téléchargez l’iso du live CD d’Ubuntu (cliquer sur le lien suivant);

3 ) Raccordez le disque dur sur votre PC, nous allons passer au formatage du disque sans plus tarder;

4 ) Gravez l’image Ubuntu sur un CD vierge, puis démarrez votre PC sur ce CD

5 ) Attention –> n’installez pas Ubuntu sur votre PC ! Lancez uniquement le mode « live CD » (démonstration, ou essai d’Ubuntu);

6 ) Une vois sous Ubuntu, cliquez sur la touche « Windows » de votre clavier, puis tapez  » Gparted « ;

7 ) Lancer Gparted. Il s’agit d’un utlitaire de disque similaire dans son principe à feu Partition Magic ou plus récemment, Acronis Disk Director;

8 ) Vous pouvez voir la partition non allouée. Si une partition apparaît (NTFS ou autre), supprimez-là (en ayant pris le soin de vous assurer qu’elle ne contenais rien d’important).

9 ) Cliquez droit sur le volume (ou passez par le menu édition) pour créer une nouvelle partition.;

10 ) Remplissez les champs en vous inspirant de la photo d’écran ci dessous. Le format de fichier adapté à la Freebox V5 est le XFS.

11 ) Cliquez sur « Ajouter » puis, validez l’ensemble des opérations afin de lancer le formatage du futur disque externe au format XFS;

12 )  Tout est terminé ? Parfait, vous pouvez maintenant raccorder le disque dur formaté en XFS à la prise arrière de votre freebox V5. Attention, il faut utiliser la prise USB du haut (voir schéma sur photo d’écran de la Freebox de l’étape xxx).

13 ) Dans l’interface de la Freebox V5, choisissez  » paramètres  » ;

14 ) Maintenant, cliquez sur la rubrique « USB » ;

15 ) Si aucun périphérique n’est détecté, cliquez sur  » Raffraichir « . Si cela ne fonctionne toujours pas, redémarrez et/ou mettez à jour le boitier TV

16 ) Si tout est OK, vous devriez voir apparaître votre disque !

Test du HP Pavilion DM1-3130sf (Netbook SuperMatos)

juin 7, 2011 2 commentaires


LES PLUS LES MOINS

-Performances
(pour un netbook)
-Bluetooth / Écran brillant (un moins pour certains)

-Clavier chiclet confortable

-OK pour pas mal de jeux
(Radeon HD 6310)

-Finition irréprochable / Bonne autonomie

-Sortie HDMI / Plateforme
Zacate (9600)

-Qualité audio (enceintes Altec Lansing)

-Peinture grise qui craint
les rayures

-Un peu bruyant sur secteur

 

Pour mes retours, sur le DM1, je n’ai pas pu m’empêcher de faire un parallèle avec le U270 d’MSI que j’ai possédé pendant trois semaines après une revente en bonne et due forme. Sans vouloir briser le suspense, ce DM1 est une excellente surprise !

Avec cette nouvelle petite machine, HP propose un Netbook Zacate (AMD) alléchant. J’ai particulièrement apprécié la réactivité du système qui doit probablement beaucoup aux trois gigas de RAM (contre deux pour le U270) accompagnés d’un disque dur de 7200 tours. Sur ce point, même lorsque tous mes programmes sont installés, le DM1 fait aussi bien que mon desktop (Inel Core 2 Duo E4500, 4 Go de RAM, dd Western Black 7200 tours), ce qui n’est pas pour me déplaire. Pas de doutes, Windows 7 home premium est parfaitement à son aise sur cette plateforme.

Autre point appréciable : l’écran brillant offre un angle de vision correct et produit des couleurs intenses (même si les reflets sont parfois gênants). On se situe donc à des années-lumière du MSI U270 qui semblait être équipé d’une dalle comparable à ce que l’on pouvait trouver aux prémices du LCD…Pour boucler ces impressions livrées en vrac, on remarque également la présence des haut-parleurs externes fournis par Altec Lansing. Cette fois encore, on se situe à des années-lumière des enceintes poussives fournies par MSI. Enfin, la finition est irréprochable (mention spéciale pour le petit capuchon qui masque la prise LAN Gigabit), même si je reconnais ne pas être fan des peintures métallisées qui ont souvent tendance à accentuer la moindre rayure ou trace d’usure. En bref, un excellent produit qui se situe clairement à la limite entre le Netbook et le Notebook. À posséder si l’on souhaite se doter d’une machine compacte et portable capable d’exécuter quelques jeux vidéo (à titre d’exemple, le Prince of Persia réalisé en cell shading tourne sans trop de difficultés).

Catégories :mobilité, Netbook, Supermatos

Test Supermatos netbook Samsung NC10

LES PLUS

LES MOINS


-Léger et peu encombrant

-Très robuste

-Bonne autonomie

-Peu onéreux


-Peu puissant (XP only, pas ou peu de jeux compatibles)

-Oubliezla vidéo HD

Post pour rendre hommage au NC10 qui m’a accompagné sans faillir à la tâche pendant deux ans dans des conditions souvent extrêmes (transport quotidien, couverture de salon, etc.).

Je retiens tout particulièrement la robustesse incroyable de l’appareil qui a tout de même survécu à une fermeture de porte de métro. L’autonomie constituait également un point fort (compter 5 à 6 heures au début), même si la durée de vie s’estompe au fil du temps.

Samsung NC10


La présence native de Windows XP participait également aux bonnes performances : l’ancien système ayant des allures de poids plume par rapport à Windows 7 (version starter y comprise). J’ai également apprécié la présence d’un circuit Bluetooth intégré trop souvent oublié par d’autres constructeurs. Ce dernier permet d’utiliser un casque stéréo sans fil, une souris sans fil, de capter un partage de connexion internet fourni par un mobile, ou de raccorder n’importe quel autre périphérique compatible à son Netbook. En bref, un must que je recommande chaudement, même si les capacités graphiques sont insuffisantes pour le jeu.