Archive

Archive for juillet 2012

ALT+F10 ne fonctionne pas avec un PC Acer ? Restaurez votre partition recovery PQSERVICE en 6 étapes Acer

juillet 15, 2012 8 commentaires

En cas de panne logicielle majeure, un ordinateur Acer peut être restauré dans sa configuration d’usine en pressant une combinaison de touches au démarrage. Seul problème, lorsque le secteur d’amorçage d’origine est altéré, ce raccourci ne fonctionne plus. Aujourd’hui, nous verrons comment restaurer facilement le contenu de la partions cachée PQSERVICE lorsque le raccourci [ALT F10] ne fonctionne plus.

REMARQUES IMPORTANTES : Avant d’effectuer les manipulations qui vont suivre, sauvegardez l’ensemble des documents stockés dans votre ordinateur. Ce tutoriel est fourni gracieusement à titre informatif. SuperMatos ne saurait être tenu responsable de la perte de vos données personnelles.

Pré requis :

  • Votre partition de restauration PQSERVICE doit être intacte.
    Vous devez avoir accès à Windows.

 

  • Si ce n’est pas le cas, écrasez la partition système en installant Windows sans l’activer, puis débutez à l’étape 1.

    Etape 1:

    Téléchargez, décompressez et ouvrez PARTEDIT32 ( disponible ici ).

    Etape 2:

    Cette fois, il faut mettre la main sur la partition PQSERVICE. PARTEDIT ne donne pas les noms des partitions, il va donc falloir trouver une partition dont le volume est d’environs 10 Go (pour un ordinateur Vista ou Windows 7). Pour ce faire, cliquez successivement sur chacune des lignes correspondant aux partitions, PARTEDIT vous indiquera alors le volume total en bas de la fenêtre, dans la case « partition information ».


    Etape 3:

    Vous avez trouvé le précieux sésame ? Très bien, nous allons maintenant changer le type de partition pour la rendre visible sous Windows. Insérez le curseur de souris dans la ligne qui correspond à la partions PQSERVICE de 10 Go, cliquez « set type » et choisissez 0C (Fat 32X). Validez en cliquant OK, appliquez les modifications, et redémarrez l’ordinateur.

    Etape 4:

    Si tout à fonctionné correctement, vous devez voir la partition PQSERVICE dans le poste de travail. Ouvrez le menu démarrer, cliquez droit sur Ordinateur, et sélectionnez « Gérer » dans le menu contextuel. Cherchez et ouvrez le « Gestionnaire de disques ».


    Etape 5:

    Cliquez droit sur la partition PQSERVICE et choisissez « définir la partition comme active ».

    Etape 6:

    Tout est fini, il ne vous reste qu’à redémarrer l’ordinateur. Inutile d’appuyer sur [F10] ou [ALT F10] au démarrage, vous accèderez (enfin) au menu de restauration d’Acer (veillez à retirer un éventuel CD bootable du lecteur optique).

     

 

Publicités

Mes 7 meilleurs applications photo pour iPhone et iPad !

Depuis que nos mobiles se sont dotés d’APN de qualité, les appareils photo compacts ont été relégués au second plan. Par rapport aux appareils photo classiques, les smartphones sont dotés d’une arme imparable. Je pense aux applications capables de donner ses lettres de noblesse à la photo sur mobile ! Cette semaine, je vous propose de découvrir mes 6 applications photo coup de coeur sur iPhone et iPad. Panoramas classiques ou 3D, filtres et cadres fantaisie, déformations en tout genre… il y en aura pour tous les gouts ! À vos déclencheurs, prêts, shootez !

Camera+ : remplacez la couche photo d’iOS !

L’interface de prise de vue native de l’iPhone est pour le moins austère ? Caméra + propose purement et simplement de la remplacer tout en ajoutant une foule d’options sympathiques ! Pari réussi : une fois qu’on a pris le pli, on ne peut plus se passer de l’outil, mais venons-en aux faits. La première des grandes forces de Camera + réside dans la possibilité d’ajuster finement l’exposition manuellement avant de déclencher la prise de vue. Pour ce faire, après avoir sélectionné la zone de focus à l’aide de l’index, il suffit de cliquer sur le « + », et de déplacer un anneau sur la surface de l’écran… redoutable.

On apprécie également la présence d’un mode rafale, d’un minuteur ou d’un stabilisateur. De plus, par défaut, les prises de vue sont enregistrées dans une mémoire tampon (lightbox), ce qui vous permet d’effectuer un pré tri ou des retouches pour transférer uniquement les meilleures photos vers la pellicule d’iOS. Je pourrais également m’étendre sur les nombreux filtres artistiques (retro, polarize, ’70, etc.), les possibilités de partage (Twitter, Facebook, FlickR) ou d’édition (rotations, recadrage, etc.), mais je préfère m’arrêter là. En bref, si vous êtes à la recherche d’un excellent programme de prise de vue pour palier les carrences de la couche photo d’iOS, ne cherchez plus, << Camera + >> est fait pour vous.

Autostich : l’incontournable du panorama

Autostitch est un programme spécialisé dans la création de panoramas. Les développeurs n’en sont pas vraiment à leur coup d’essai. Ces derniers sont à l’origine d’une version « desktop » disponible sous Windows depuis de nombreuses années. Revenons-en à l’iPhone. Sur le mobile d’Apple, Autostitch propose d’assembler des photos prises sur le vif, ou extraites de la pellicule d’iOS.

Les photos de base peuvent être capturées en mode paysage, ou en mode portrait si l’on souhaite maximiser la hauteur. Si le mode portrait s’avère insuffisant, il est même possible de photographier deux rangées de clichés (voir exemple ci-dessous). Autostitch se chargera alors d’assembler automatiquement les rangées d’images.

Dans la très grande majorité des cas, le programme fonctionne à la perfection. On apprécie la propreté des raccords ainsi que l’harmonisation automatique du taux d’exposition. Cerise sur le gâteau : Autostitch est doté d’une fonction de rognage permettant éliminer les bordures noires disgracieuses. Seules les scènes très complexes (par exemple, feuillage d’arbre sur la majeure partie de l’image) mettent Autostitich en difficulté. Remarque : dans les réglages, on peut opter pour une qualité supérieure. Attention, l’activation de cette option ralentit le temps de traitement des panoramas.

Photo Effect Studio : donnez de l’effet à vous photos !

Photo Effect Studio est une petite perle ! Le programme permet d’améliorer ses photos en agissant sur un grand nombre de paramètres regroupés au sein de 5 grandes catégories. La première d’entre elles propose de jouer sur la couleur, la luminosité ainsi que le contraste. Vient ensuite la rubrique rotation qui — comme son nom l’indique — donne la possibilité de retourner la photo dans tous les sens possibles (mode miroir compris). On enchaine avec l’une des rubriques les plus intéressantes, à savoir le mode « FX ». Ce dernier regroupe pléthore de filtres artistiques particulièrement réussis ! Vintage, noir et blanc, lens flare, mode lomo et j’en passe… comme si cela ne suffisait pas, chacun des effets est décomposé en 9 sous effets tous plus réussis les uns que les autres !

Enfin, pour parachever son oeuvre, PE Studio propose pas moins de 11 cadres artistiques qui ajoutent un cachet supplémentaire. On finit sur le mode « recadrage » qui se paye carrément le luxe de proposer un large panel de ratios prédéfinis (3:2, 4:3, 16:9, etc.)… il fallait y penser. Bref, nous tenons un must incontournable qui n’aura aucun mal à reléguer la couche photo de l’iPhone au rang de mauvais souvenir !

Panorama 360 : pour voir les choses en grand !

Avec Caméra + , Panorama 360 allonge la liste des grands classiques dans le domaine des applications de photo sur iPhone. Comme son nom l’indique, Panorama 360 permet de réaliser… des panoramas à 360 degrés. Le programme fait fort dans la mesure où il est capable de prendre une série de photos automatiquement en se basant sur l’accéléromètre, et sur la boussole numérique.


Après avoir déclenché la prise initiale, il suffit de tourner l’iPhone partout autour de soi pour réaliser un panorama intégral. Bien sûr, dans la mesure du possible, il faut effectuer une rotation sans s’éloigner du point de départ. Il faut également éviter les scènes mixant des zones de faible et de forte exposition (lever ou coucher du soleil, par exemple). Une fois la photo achevée, l’œuvre peut être contemplée sur l’écran de l’iPhone ou iPad, mais elle peut également être transférée par email, ou envoyée sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook). Un must !

Photosynth : les panoramas 3D sphériques

Nettement moins connu que Panorama 360, Photosynth n’en demeure pas moins intéressant à plus d’un titre. Il s’agit également d’un programme de panorama, mais cette fois, Microsoft (géniteur du logiciel) va encore plus loin ! Là où Panorama 360 se contentait de vues à 360 degrés animés horizontalement comme s’il s’agissait d’un ruban plat (sur un ordinateur), Photosynth modélise l’ensemble du décor qui vous entoure sous la forme d’une sphère complète ! Une fois la capture achevée, il est possible de contempler ce cliché d’un autre genre dans toutes les directions possible !

Les photos peuvent aussi être partagées sur le site de Photosynth (plug-in du moribond Silverlight requis, de mémoire). On peut aussi partager les photos par email, ou via les réseaux sociaux (Twitter et Facebook). Malheureusement, dans ce cas, on perd l’effet simili 3D qui fait tout le charme de Photosynth. Microsoft n’aurait aucun mal à vendre l’application tant cette dernière est aboutie. Au lieu de cela, la firme de Redmond distribue cette pépite gratuitement via l’App Store, que demander de plus ?

fini par évoquer les questions de prix. Une application aussi aboutie

PuddingCam : gratuit, mais  artistiques

PuddingCam est une petite application photo gratuite sans prétention qui réserve d’excellentes surprises. Le programme propose de réaliser des clichés artistiques à l’aide de son iPhone. Dans un premier temps, vous devrez choisir l’appareil photo de votre choix. À première vue, certains boitiers étonnent par la présence de multiples objectifs (1, 2, 3 ou 4 selon les modèles).

PuddingCam ne trompe pas sur la marchandise : si certains appareils photo se distinguent par le grain de leur pellicule, d’autres permettent de réaliser des clichés en assemblant plusieurs prises de vue ! Effet garanti pour peu que la scène se prête à l’exercice. Dans le lot des nombreux effets, on apprécie tout particulièrement l’appareil  » Fantasy  » pour son flou périphérique conférant un cachet  » reflex » du meilleur goût ! À l’heure où j’écris ces lignes, PuddingCam est proposé gratuitement, les amateurs de création photo auraient tort de s’en priver !

Fatify : super size me !

Fatify répond à une question ô combien existentielle :  » à quoi ressembleriez-vous avec 100 kg de plus ? ». Lancez l’application, ouvrez une photo de la pellicule, ou prenez un instantané de votre charmant minois avec la Webcam de votre iPhone ou iPad, ajuster le gabarit, indiquez emplacement des yeux et de la bouche… Il ne vous reste plus qu’à attendre quelques instants pour observer le résultat.

Non seulement Fatify se montre particulièrement efficace en générant un portrait crédible, mais en plus, le programme anime avec un effet gélatineux le tout lorsqu’on passe l’index sur la photo. Fous rires garantis… à moins de parvenir au même résultat sans passer par Fatify. Une fois votre forfait accompli, vous pourrez partager la photo ou la vidéo par email, Twitter, Facebook ou YouTube. À défaut d’être indispensable, cette application fantaisie est étonnante !

Des suggestions ? Envie d’ajouter des utilitaires à cette liste ? Suggérez vos pépites par le biais des commentaires, nous nous ferons un plaisir de les ajouter dans l’article.