Accueil > 3D, Jeux vidéo, Maison numérique, Ordinateur, PC, Test, Uncategorized > Test des lunettes LG DUAL PLAY games glasses

Test des lunettes LG DUAL PLAY games glasses

Alléché par la promesse de pouvoir jouer à deux simultanément en plein écran sur mon téléviseur 3D LG, je me suis laissé tenter par les lunettes LG DUAL PLAY game glasses de LG. Faut-il craquer ? Verdict en commençant par la conclusion suivie des explications.

Le verdict : La technologie DUAL PLAY d’LG part d’une excellent idée. Seul problème et non des moindres : pour que DUAL PLAY soit vraiment convaincant, encore faut-il que les développeurs optimisent les modes écrans partagés de leurs jeux multijoueurs. En effet, dans 99% des cas, chaque image conserve les bonnes proportions hauteur / largeur en mode split, et donc se voit étirée x2 dans le sens de la hauteur, ou largeur selon que l’on opte pour un split horizontal ou vertical en mode DUAL PLAY. Au final, bien que DUAL PLAY soit séduisant sur le papier, la déformation de l’image est tellement importante que cela entraîne au mieux une gêne qui nuit au plaisir du jeu, au pire perturbe notre évaluation des distances au sein de l’univers 3D ce qui dégrade fortement la jouabilité. A éviter, donc.

Comment ça marche ?
20140429-220640.jpgPour rappel, cette technologie astucieuse signée LG est optimisée pour les jeux vidéo 2 joueurs scindés horizontalement ou verticalement. En lieu et place du « split », chacun des joueurs voit uniquement l’image de son jeu en plein écran. Second avantage : le procédé est idéal pour établir des stratégies « secrète », l’adversaire n’étant pas en mesure de voir votre partie.

Passons cette fois au principe de fonctionnement pratique. Avec les lunettes 3D conventionnelles, chacun des yeux doit percevoir une image différente, les deux verres sont donc polarisés de façon différente.

Ici, le procédé est inverse. L’image est en 2D, mais c’est chacun des joueurs qui perçoit une image différente. Les ingénieurs de LG ont donc eu l’idée de proposer des paires dont les deux verres ont la même polarité (la seconde paire à deux verres basés sur la seconde polarité). Le téléviseur se charge d’étirer chacune des images qui sera alors affichée simultanément sur une rangée de pixels polarisée dans un sans pour le joueurs 1, et sur la seconde rangée de pixels polarisée dans l’autre sens pour le joueur 2. Simple comme bonjour, mais il fallait y penser.

A l’épreuve de la pratique
Si l’idée est pertinente, en pratique, on s’aperçoit très vite que les jeux ne sont pas optimisés. En effet, quel que soit le type de split (horizontal ou vertical), le téléviseur sera toujours obligé 20140429-220558.jpgd’étirer l’image en multipliant par 2 la hauteur ou la largeur, et c’est précisément là que le bât blesse.

La déformation est tellement importante qu’elle entraîne une gêne significative qui aura vite raison des bonne volontés. Pire encore, avec les jeux de voitures, cette modification des proportions modifie complètement la perception de l’environnement au point que l’on peine à anticiper certains virages, ou éviter les obstacles. Au final, cela cela se traduit souvent par un crash de son véhicule. En bref, on revient vite à l’original, et on oublie rapidement DUAL PLAY.

Le cas du mode 4 joueurs.
En temps normal, le mode 4 joueurs est celui qui offre la plus mauvaise visibilité, chacun des participants ne disposant que d’1/4 de la surface d’affichage totale du téléviseur. En Théorie, DUAL PLAY peut se montrer utile, mais cette fois, il faudra se procurer 2X 2 paires de lunettes. Dans tous les cas, le problème reste le même qu’avec le mode 2 joueurs : l’étirement double de l’image dans le sens de la hauteur ou la largeur reste très gênant.

Split 3 ou 4 : la 3D stéréoscopique apporte un réel gain de lisibilité.

Split 3 ou 4 : la 3D stéréoscopique apporte un réel gain de lisibilité.

La solution pour gagner en visibilité à 4 joueurs ? Aussi étrange que cela puisse paraître, la vérité est ailleurs qu’avec DUAL PLAY. C’est finalement en 3D stéréoscopique (avec les lunettes standard, donc) qu’on obtient la meilleur visibilité. Cette fois, le gain de surface d’affichage ne se fait pas dans le sens de la hauteur ou de la largeur, mais en profondeur ! Bien sûr, rares sont les jeux consoles en split 4 joueurs qui proposent une option 3D. Cette fois encore, il est vivement conseillé de s’orienter vers une solution PC (mediacenter / gamebox) avec Steam basé sur 3D TV PLAY de NVIDIA (voir mon article sur 3D TV Play). 

20140429-194833.jpg

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :