Archive

Archive for the ‘Netbook’ Category

ALT+F10 ne fonctionne pas avec un PC Acer ? Restaurez votre partition recovery PQSERVICE en 6 étapes Acer

juillet 15, 2012 8 commentaires

En cas de panne logicielle majeure, un ordinateur Acer peut être restauré dans sa configuration d’usine en pressant une combinaison de touches au démarrage. Seul problème, lorsque le secteur d’amorçage d’origine est altéré, ce raccourci ne fonctionne plus. Aujourd’hui, nous verrons comment restaurer facilement le contenu de la partions cachée PQSERVICE lorsque le raccourci [ALT F10] ne fonctionne plus.

REMARQUES IMPORTANTES : Avant d’effectuer les manipulations qui vont suivre, sauvegardez l’ensemble des documents stockés dans votre ordinateur. Ce tutoriel est fourni gracieusement à titre informatif. SuperMatos ne saurait être tenu responsable de la perte de vos données personnelles.

Pré requis :

  • Votre partition de restauration PQSERVICE doit être intacte.
    Vous devez avoir accès à Windows.

 

  • Si ce n’est pas le cas, écrasez la partition système en installant Windows sans l’activer, puis débutez à l’étape 1.

    Etape 1:

    Téléchargez, décompressez et ouvrez PARTEDIT32 ( disponible ici ).

    Etape 2:

    Cette fois, il faut mettre la main sur la partition PQSERVICE. PARTEDIT ne donne pas les noms des partitions, il va donc falloir trouver une partition dont le volume est d’environs 10 Go (pour un ordinateur Vista ou Windows 7). Pour ce faire, cliquez successivement sur chacune des lignes correspondant aux partitions, PARTEDIT vous indiquera alors le volume total en bas de la fenêtre, dans la case « partition information ».


    Etape 3:

    Vous avez trouvé le précieux sésame ? Très bien, nous allons maintenant changer le type de partition pour la rendre visible sous Windows. Insérez le curseur de souris dans la ligne qui correspond à la partions PQSERVICE de 10 Go, cliquez « set type » et choisissez 0C (Fat 32X). Validez en cliquant OK, appliquez les modifications, et redémarrez l’ordinateur.

    Etape 4:

    Si tout à fonctionné correctement, vous devez voir la partition PQSERVICE dans le poste de travail. Ouvrez le menu démarrer, cliquez droit sur Ordinateur, et sélectionnez « Gérer » dans le menu contextuel. Cherchez et ouvrez le « Gestionnaire de disques ».


    Etape 5:

    Cliquez droit sur la partition PQSERVICE et choisissez « définir la partition comme active ».

    Etape 6:

    Tout est fini, il ne vous reste qu’à redémarrer l’ordinateur. Inutile d’appuyer sur [F10] ou [ALT F10] au démarrage, vous accèderez (enfin) au menu de restauration d’Acer (veillez à retirer un éventuel CD bootable du lecteur optique).

     

 

Mes 10 meilleurs utilitaires gratuits pour Windows

Mes 10 meilleurs utilitaires gratuits pour Windows

À l’époque de Windows 98, le système d’exploitation de Microsoft était tellement dépouillé qu’il fallait impérativement installer une batterie d’utilitaire pour pouvoir profiter pleinement des fonctionnalités de son ordinateur. Au gré des versions, l’OS s’est garni au point de grignoter peu à peu l’attrait des utilitaires d’antan. Pour autant, certains outils basiques, mais tellement pratiques apportent encore de grands services. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir nos 10 utilitaires favoris. En piste !

DoubleKiller : l’attaque les clones

Comme son nom l’indique, double killer est une application capable de repérer les fichiers en double en vue de les éradiquer. Le programme est simple, mais pas simpliste. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Doublekiller ne se base pas sur les noms de fichiers. Le programme effectue un checksum pour défier la structure de chacun des fichiers scannés.

Treesize free

Vous manquez d’espace sur votre disque dur ? Treesize free est fait pour vous ! Après un bref scan dans les règles, ce petit programme classe les fichiers et dossiers (contenus dans un volume ou dans un répertoire) par taille. Tout simplement indispensable pour repérer en un clin d’œil les fichiers à poubelliser ! Treesize crée souvent la surprise en mettant en évidence des volumes inutiles insoupçonnés. Résultat garanti. Remarque : pour scruter les volumes réseau, vous devrez acquérir la version pro.

Super finder XT : La recherche avant tout

Depuis Windows Vista, la recherche de fichiers est principalement basée sur l’indexation. Lorsqu’on soumet une requête, le système d’exploitation interroge une base de données au lieu d’effectuer une véritable recherche sur le disque dur. Si vous ne parvenez pas à mettre la main sur un fichier par ce biais, jetez votre dévolu sur Super Finder XT. L’application effectue des recherches de fichiers en temps réel avec une rapidité qui vous fera vite oublier le module de recherche natif de Windows. Véritable tête chercheuse numérique, Super Finder n’usurpe pas son nom.

Beclean : un coup de balais dans son système !

Beclean est un utilitaire de nettoyage de disque. Simplissime, cet outil peut être maitrisé en un tournemain par les novices. Outre la classique corbeille, Beclean nettoie les fichiers temporaires d’Internet Explorer, les entrées inutiles de la base de registre, les historiques d’IE.

Mike Lin StartUP : démarrez du bon pied

Besoin de sélectionner finement les programmes qui se lancent au démarrage ? Certes, il est possible de mettre les mains dans le cambouis du MSCONFIG pour parvenir à ses fins. Toutefois, personnellement, je préfère utiliser Startup, un petit utilitaire conçu par Mike Lin. Depuis une interface extrêmement simple d’utilisation, on peut cocher ou décocher les programmes qui se lancent avec Windows. Outre l’interface graphique agréable, Startup présente l’avantage de conserver systématiquement les raccourcis supprimés. Attention, programme à réserver aux utilisateurs qui savent ce qu’ils font.

FreeFiles sync : la sauvegarde sans tracas

Free Files Sync est un programme de synchronisation de fichiers et dossiers entre deux répertoires (locaux ou réseau). Après la première sauvegarde globale, Free Files Sync effectue une comparaison des deux répertoires pour déterminer les éléments sources modifiés en vue de niveler le tout. Attention à bien indiquer la source (référence) dans la fenêtre de gauche. Tout simplement idéal pour réaliser des sauvegardes vers un disque dur, un NAS ou un espace FTP.

Unlocker : débloquez les situations

Inutile de se perdre dans une description interminable, comme vous l’aurez probablement deviné, Unlocker permet de supprimer un fichier récalcitrant en toute facilité. Ce petit utilitaire s’affranchit des dépendances qui vous empêchent parfois de mener un effacement à bien. Après une installation dans les règles, en cas de soucis, effectuer un clique droit sur le fichier à problème, et choisir « unlocker, effacer ».

Restauration : récupérez vos fichiers perdus

L’application à une fonction diamétralement opposée à celle d’Unlocker. Il s’agit d’un programme de récupération de données. Si vous avez détruit un fichier par mégarde, Restoration pourrait bien vous être d’une grande utilité. Dans la mesure du possible, lorsque la perte de données se produit, arrêtez immédiatement d’écrire sur le disque qui contenait le fichier perdu. Ouvrez Restauration, saisissez une chaine de caractères correspondant au fichier perdu, et lancez la recherche. Avec un peu de chance, vous parviendrez peut-être à récupérer le précieux sésame !

Super Copier : révisez votre copie !

Attention, pépite ultime en approche ! Super Copier est un utilitaire qui remplace la fenêtre de copie de Windows. L’outil ajoute une foule d’options indispensable au point que l’on ne comprend pas pourquoi Microsoft n’a pas pensé à les intégrer par défaut. Possibilité de passer les erreurs, de renommer automatiquement les fichiers portant un nom identique, gestion fine et édition de la liste des éléments à copier à la volée… difficile de faire plus complet. Un grand bravo aux développeurs à l’origine de ce programme indispensable !

Cute PDF Writer : imprimez sans imprimer

Cute PDF Writer ajoute une imprimante virtuelle sous Windows. Au lieu de sortir une feuille de papier lorsqu’un job lui est transmis, Cute PDF Writer génère automatiquement un fichier PDF. L’avantage consiste à pouvoir générer un PDF depuis n’importe quelle application dotée d’une fonction d’impression (Word, Excel, Publisher, IE, etc.). Les fichiers PDF créés par Cute PDF Writer sont parfaitement fidèles aux originaux. On apprécie également l’optimisation automatique qui allège au maximum le poids des fichiers PDF, même lorsque ces derniers contiennent des images. Un must.

Des suggestions ? Envie d’ajouter des utilitaires à cette liste ? Suggérez vos pépites par le biais des commentaires, nous nous ferons un plaisir de les ajouter dans l’article.

Test du HP Pavilion DM1-3130sf (Netbook SuperMatos)

juin 7, 2011 2 commentaires


LES PLUS LES MOINS

-Performances
(pour un netbook)
-Bluetooth / Écran brillant (un moins pour certains)

-Clavier chiclet confortable

-OK pour pas mal de jeux
(Radeon HD 6310)

-Finition irréprochable / Bonne autonomie

-Sortie HDMI / Plateforme
Zacate (9600)

-Qualité audio (enceintes Altec Lansing)

-Peinture grise qui craint
les rayures

-Un peu bruyant sur secteur

 

Pour mes retours, sur le DM1, je n’ai pas pu m’empêcher de faire un parallèle avec le U270 d’MSI que j’ai possédé pendant trois semaines après une revente en bonne et due forme. Sans vouloir briser le suspense, ce DM1 est une excellente surprise !

Avec cette nouvelle petite machine, HP propose un Netbook Zacate (AMD) alléchant. J’ai particulièrement apprécié la réactivité du système qui doit probablement beaucoup aux trois gigas de RAM (contre deux pour le U270) accompagnés d’un disque dur de 7200 tours. Sur ce point, même lorsque tous mes programmes sont installés, le DM1 fait aussi bien que mon desktop (Inel Core 2 Duo E4500, 4 Go de RAM, dd Western Black 7200 tours), ce qui n’est pas pour me déplaire. Pas de doutes, Windows 7 home premium est parfaitement à son aise sur cette plateforme.

Autre point appréciable : l’écran brillant offre un angle de vision correct et produit des couleurs intenses (même si les reflets sont parfois gênants). On se situe donc à des années-lumière du MSI U270 qui semblait être équipé d’une dalle comparable à ce que l’on pouvait trouver aux prémices du LCD…Pour boucler ces impressions livrées en vrac, on remarque également la présence des haut-parleurs externes fournis par Altec Lansing. Cette fois encore, on se situe à des années-lumière des enceintes poussives fournies par MSI. Enfin, la finition est irréprochable (mention spéciale pour le petit capuchon qui masque la prise LAN Gigabit), même si je reconnais ne pas être fan des peintures métallisées qui ont souvent tendance à accentuer la moindre rayure ou trace d’usure. En bref, un excellent produit qui se situe clairement à la limite entre le Netbook et le Notebook. À posséder si l’on souhaite se doter d’une machine compacte et portable capable d’exécuter quelques jeux vidéo (à titre d’exemple, le Prince of Persia réalisé en cell shading tourne sans trop de difficultés).

Catégories :mobilité, Netbook, Supermatos